HISTORIQUE OLDTIMER ‘S AHGV

En 2011, quelques motos historiques de la Gendarmerie vaudoise résistent encore au poids de leurs années de retraite et sont encore disséminées sur le site de La Blécherette. Cela fait 30 ans pour certaines, qu’elles ne servent plus qu’à la décoration du bâtiment, parfois même dans des zones non-sécurisées comme la réception. Elles seront quasi toutes endommagées pendant leur passage à cet endroit et certaines assez lourdement. Il est vrai que la clientèle de la Police cantonale n’est pas toujours enclin à apprécier les beaux véhicules de Gendarmerie, soient-ils vétérans. De plus et depuis quelques années, on les écarte de plus en plus des lieux de passage en les mettant le plus à l’écart possible, et certains réfléchissent même à la problématique du « Comment rapidement s’en séparer ».

En 2011 donc, le comité d’organisation de la manifestation Vevey-Rétro, demande si la Brigade de prévention est à nouveau disponible avec la Voiture Tonneau (VT), au vu de l’important succès qu’elle a rencontré en 2010. Malheureusement pour eux, tout le monde demande cette animation à ce moment, car elle est toute nouvelle dans notre catalogue de la Prévention routière. En effet, à la période demandée, la brigade est au Comptoir Suisse avec la VT, sur le stand officiel de la Vaudoise Assurances, un de nos partenaires financiers. Le Président de Vevey-Rétro me demande alors s’il y a une autre possibilité d’animations sur notre stand. Prenant en considération le terme « Rétro », je lui dis que je peux éventuellement demander au Cdt Botteron si je peux prendre la « vieille » Harley-Davidson de 1976, qui se trouve à l’entrée du bâtiment, près des locaux d’audition et pouvoir ainsi l’exposer sur notre stand de prévention. Elle ne roule plus depuis longtemps cette HD et affiche encore de nombreux stigmates de son passage dans la zone non sécurisée, mais elle a vraiment « de la gueule cette moto ». Avec l’accord du Cdt, le personnel de la brigade l’a donc chargée dans une camionnette et exposée durant tout le week-end à Vevey, proposant aux visiteurs de poser sur la moto pour une photo souvenir gratuite. Enorme succès rencontré venant d’un public parfois très étonné de savoir qu’il y avait eu, 30 à 40 ans plus tôt, des motos Harley-Davidson à la Gendarmerie vaudoise et encore plus de se rendre compte que des motos de police aient été un jour de couleur bleu ciel.

De retour au Centre de La Blécherette au lendemain de la manifestation, je rapporte notre succès à notre Etat-major et laisse entendre qu’il serait génial de reconduire cette animation l’année suivante, mais cette fois en faisant rouler cette magnifique moto. Pour moi, c’est complètement utopique de croire qu’un jour cette moto roulera à nouveau sur les routes vaudoises, mais cette information parvient aux oreilles de Clive Genevaz , de l’AHGV, qui n’écarte aucune possibilité et me demande si je connais quelqu’un pour remettre en état cette moto, ou tout au moins faire un devis de réparations. Faisant partie d’un moto-club, je lui réponds par l’affirmative et me charge de faire le nécessaire auprès d’un de nos membres mécanicien, ayant un magasin de motos à Cugy. Cette machine sera remise en état par lui durant tout l’hiver 2011-2012 (pour environ Frs 3’000.-) et sera enfin présentée pour la première fois rénovée, à Vevey-Rétro 2012.

Depuis, l’AHGV m’a chargé de prévoir une rénovation de moto par année, le roulage et l’entretien de ces machines, aidé par quatre collègues sélectionnés pour leurs aptitudes à piloter ce genre d’engins, parfois très particuliers, mais aussi et surtout pour leurs motivations et leurs disponibilités. A la fin 2012, le détachement Oldtimer’s était né. Il compte aujourd’hui 8 motos, datant de 1967 à 2002.

MOTOS AHGV

A ce jour, le détachement « Oldtimer’s » comprend huit motos, qui sont entreposées dans un local qui leur est attribué au Mont-sur-Lausanne, depuis qu’elles ont progressivement quitté le Centre de La Blécherette, pour rejoindre l’AHGV. Cinq machines ont été rénovées depuis 2012 (une chaque année) et roulent régulièrement. Les trois qui ne sont pas refaites sont les plus récentes (1996 à 2002). Il y aura peu de travaux à prévoir sur ces machines pour qu’elles fonctionnent à nouveau parfaitement. Voici le détail de ces motos dans l’ordre d’ancienneté :

  • Harley-Davidson – 1200cm3 – de 1967 Pas encore utilisée depuis la fin de rénovation (janv 2016)
  • BMW R75/6 – 750cm3 – de 1974 Une seule exposition (AcidDays) – env. 15h de route depuis 2015
  • BMW R90/6 – 900cm3 – de 1974 Pas encore utilisée depuis la fin de rénovation (fév 2016)
  • Harley-Davidson (AMF) – 1200cm3 – de 1976 Une dizaine de manifestations – env. 40h de route depuis 2012
  • Moto Guzzi Convert – 1000cm3 – 1977 5 expositions – env. 20h de route depuis 2013 (probl. électriques)
  • BMW K1100 de 1996 Pas encore rénovée – Devis en cours – pour 2016 ou 2017
  • BMW R1100 RT (Dindon) de 1996 Pas d’expos, ni roulé – vient de monter au local AHGV fin 2015
  • BMW K1200 RS de 2002 Pas d’expos, ni roulé – vient de monter au local AHGV fin 2015

Ces motos Oldtimer’s sont désormais des éléments incontournables pour nos stands de prévention routière et jouent le rôle de véritables « Attrape-mouches », sans aucune connotation péjorative. Elles interpellent en effet les curieux, qui ne s’arrêteraient pas forcément sur un stand « Police », soit-il de prévention routière. Après avoir discuté de ces motos avec les gens, ils sont dès lors « à nous » et nous abordons ensuite naturellement toutes sortes de thèmes de prévention routière. Il n’est pas rare que ces personnes participent ensuite avec plaisir à nos animations. Exercice réussi !

Il est à relever que lors d’une de nos premières patrouilles «Oldtimer’s » en 2013, nous avons été approchés par le propriétaire du Château d’Allaman, qui nous interpella au terme de la pause de midi, devant un restaurant. Il admira et complimenta les motos, puis nous demanda de lui expliquer dans quelles conditions nous avions eu ces magnifiques machines. En le lui racontant, avec toujours la même passion, il retrouva la même motivation que celle qu’il avait eu pour rénover son château (avec une autre échelle de prix évidemment). Quasi immédiatement, il nous a dit vouloir donner de l’argent à l’association pour éventuellement financer la remise en état d’une autre moto. C’est sa participation qui a ainsi permis de rénover l’Harley-Davidson 1967, qui roulera à nouveau au mois de mai 2016.

Plusieurs présentations sur les stands de prévention routière ont permis d’identifier des propriétaires d’anciennes motos de Gendarmerie, parfois plus anciennes encore que celles susmentionnées, voir rares et recherchées. Pour la plupart, ils seraient prêts à les laisser revenir « aux gendarmes », mais le prix de chaque machine avoisinant les 10 à 15’000 francs sort malheureusement du budget annuel de l’AHGV, accordé pour les remises en état. Je garde tout de même précieusement leurs adresses.

PILOTES OLDTIMER‘S AHGV

Le détachement Oldtimer’s de l’AHGV existe donc depuis 2012. Il est composé de 5 pilotes-gendarmes, dont 4 sont à la Brigade de prévention routière, ceci uniquement par commodités, puisque c’est l’entité qui « utilise » le plus souvent les motos à disposition. Voici l’effectif actuel :

Responsable du détachement :                                 Yvan Ruchet, s-Chef Prévention routière

Pilote et mécanicien :                                                  Marc-André Daven, Chef Prévention routière

Pilote :                                                                            Didier Pidoux, Chef législation routière

Pilote :                                                                            Olivier Borlat, collaborateur Prévention routière

Pilote :                                                                            Jean-Manuel Demaurex, collaborateur Prévention routière

La sélection de ces pilotes est proposée par le responsable et soumise à validation du Président de l’AHGV. Cet effectif est chargé non-seulement de faire rouler régulièrement ces machines (une fois par mois en général), mais également de les entretenir, en tenant compte des informations données par notre mécanicien-pilote. En effet, tous les pilotes Oldtimer’s sont de très bons exécutants, mais peu s’y connaissent suffisamment en mécanique pour des réglages pointus. Ils sont tous passionnés par l’histoire de la Gendarmerie et plus spécifiquement celle liée à nos motos de service. Conscients et même compréhensifs en regard des collègues qui parfois nous jalousent lors de patrouilles Oldtimer’s, les pilotes sont très fiers de servir dans ce détachement.

Sgtm Yvan Ruchet,

Rempl. Chef Prévention routière

Date:14 mai 2016